5 idées reçues (à combattre) au sujet de la vente immobilière

vente immobilière à Sarzeau

Vous envisagez de vendre un bien immobilier ? Vous pensez que votre vente sera rapide et facile, et que les acquéreurs se bousculeront à votre porte ? Les transactions immobilières sont le fruit de nombreuses idées reçues que les vendeurs prennent pour argent comptant… et qui les incitent à commettre des erreurs ! Voici 5 préjugés à connaître (et à combattre) pour réussir votre vente immobilière à Sarzeau.

1. Une vente immobilière à Sarzeau se conclut rapidement !

En réalité, tout dépend de votre projet, de l’état et des caractéristiques du bien, et de l’état du marché. Une vente immobilière à Sarzeau peut prendre des semaines, des mois ou des années selon de nombreux paramètres. Une chose est sûre, on ne conclut pas une vente en un claquement de doigts. Et ce, même si votre logement est un bien d’exception. Une vente immobilière demande de la patience, une bonne préparation et le respect d’un calendrier inévitable.

2. Ma vente est bloquée car la période n’est pas propice !

La période de l’année et le contexte économique peuvent avoir un impact positif ou négatif sur une vente immobilière à Sarzeau. Si les taux sont très hauts et que le prix du mètre carré a explosé, les acheteurs se feront rares. On sait également que des périodes de l’année sont plus favorables aux transactions immobilières. Cela dit, si votre logement peine à trouver acquéreur, il faut vous poser les bonnes questions au sujet de votre logement : le prix est-il juste ? La présentation du logement est-elle optimale ? L’annonce immobilière est-elle attractive ?

3. Le vendeur est libre de déterminer le prix de son bien !

Grâce à Internet, il est possible de faire une estimation immobilière soi-même. Cependant, est-ce suffisant pour fixer le prix de vente seul ? Ce n’est pas si simple ! Le prix du mètre carré ne justifie pas à lui seul le montant d’un bien. Une estimation est basée sur de nombreux critères tels que les caractéristiques du logement, sa situation géographique, l’étage de l’immeuble, l’orientation, l’état général, la présence d’un balcon ou d’un jardin, les performances énergétiques, etc. Pour fixer le prix juste en vue de conclure votre vente immobilière à Sarzeau, faites appel à un professionnel de l’immobilier.

vente immobilière à Sarzeau

4. Il n’est pas nécessaire de faire des travaux avant de mettre en vente !

Ce préjugé peut être vrai et faux à la fois. Certains travaux de rénovation peuvent s’avérer très rentables pour votre vente immobilière à Sarzeau. C’est le cas pour les travaux de rénovation énergétique, validés par un DPE qualitatif (voir la liste des diagnostics techniques immobiliers obligatoires). Les travaux de valorisation de votre bien peuvent aussi booster votre vente : repeindre un mur abîmé, entretenir le jardin, réparer un évier qui fuit, huiler un parquet, etc. En revanche les travaux de gros-œuvre sont trop coûteux pour être rentables. Évitez de vous lancer dans des travaux de grande ampleur dont vous ne pourrez pas répercuter les frais sur le prix de vente.

5. Il faut choisir l’estimation et l’offre d’achat les plus hautes !

Les vendeurs ont tendance à sélectionner l’agence immobilière qui leur propose l’estimation la plus haute (un blanc-seing pour afficher un prix plus élevé), et de choisir l’offre d’achat la plus intéressante. Aucune de ces décisions n’est pourtant fondée. Une agence sérieuse vous proposera un avis de valeur cohérent par rapport au marché, pour vous aider à conclure votre vente immobilière à Sarzeau dans les meilleurs délais. Attention aux agences qui vous promettent monts et merveilles ! En ce qui concerne les offres d’achat, le montant proposé par l’acheteur n’est pas le seul critère à prendre en compte : sa solidité financière reste le paramètre le plus important. Mieux vaut choisir une offre sérieuse et sûre, mais moindre, qu’une autre plus aguichante mais friable.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.