Valeur verte, critère écologique et vente immobilière : ce qu’il faut savoir

valeur verte

Réaliser une bonne estimation de votre logement, cela demande de prendre en compte tous les paramètres importants. L’emplacement de votre bien, sa taille, son état général, même la qualité de ses prestations sont essentiels. Grâce à tout cela, vous aboutissez à un juste prix de vente. Et si nous vous disions que depuis quelques années, un nouveau paramètre s’est imposé comme étant tout aussi crucial ? Il s’agit de la valeur verte, autrement dit du facteur écologique. Que vient faire cette valeur verte dans une estimation ? Pourquoi ce critère est-il important, et comment le prendre en compte pour vendre sa propriété à Arzon ?

L’écologie : un nouveau critère d’estimation à prendre en compte

Autrefois, on ne faisait pas grand cas de l’écologie comme facteur de vente. Pourtant, les acquéreurs s’intéressent de plus en plus aux performances énergétiques des logements, lesquels ont un impact sur l’environnement. D’une part, à cause de leur consommation en énergie (électricité et gaz, le cas échéant). D’autre part, pour les volumes de gaz à effet de serre qu’ils rejettent. Si le second point n’intéresse pas tant les acheteurs, ils sont néanmoins liés.

Un logement qui consomme moins en énergie veut dire que les factures en électricité (et en gaz) reviennent moins cher. Pour un futur propriétaire, cela représente un bon investissement, puisque les économies sur le long terme sont significatives. L’État a d’ailleurs pris des mesures ces dernières années, pour promouvoir et favoriser l’économie en énergie des logements, avec leurs émissions en CO2. Au fil du temps, il y a donc de plus en plus de biens performants dans le genre.

La valeur verte devient ainsi une nouvelle exigence à atteindre en immobilier, du genre à constituer un levier valorisant pour vendre une maison ou un appartement.

Comment estimer la valeur verte de votre bien immobilier ?

L’Ademe définit ainsi la valeur verte : c’est « la valeur nette additionnelle d’un bien immobilier dégagée grâce à une meilleure performance environnementale ». On l’estime d’après la capacité du logement à diminuer ses besoins en énergie, sans pour autant nuire au confort des personnes l’occupant. Lorsque le logement est, au contraire, un gouffre en énergie, on parle alors d’une décote verte. Au lieu de prendre de la valeur, le bien en perd.

Grâce à la valeur verte, un logement peut prendre 5 à 22 % de valeur en plus. Dans une même région, avec d’excellentes performances, un bien se vend 11 % plus cher, en moyenne. Une maison peut même se vendre deux fois plus cher par rapport à une autre à la performance médiocre (d’après cette étude Dinamic).

Tout ça pour dire que vous pouvez fixer un meilleur prix de vente grâce à une bonne performance. Encore faut-il savoir quelles sont les performances du bien.

valeur verte

Un DPE vous aide à connaître la valeur verte de votre logement à vendre

Avant de vendre, avant même de rédiger votre annonce immobilière, vous avez besoin d’obtenir un diagnostic de performance énergétique (DPE). Son résultat doit obligatoirement figurer sur votre annonce, sous forme d’une étiquette énergie. Pour être facile à comprendre, l’étiquette se compose d’un petit schéma coloré, accompagné d’une notation. La note peut aller de A, pour « excellente performance », à G, pour « médiocre ».

Forcément, une bonne note est valorisante, mais une mauvaise note pénalise votre vente. Via l’étiquette énergie, la valeur verte devient un argument pour séduire les acheteurs et justifier le prix de vente. Afin d’obtenir un DPE valide, faites-en la demande auprès d’un professionnel agréé.

Si le DPE revient avec une mauvaise note, ne vous inquiétez pas pour l’issue de la vente. Servez-vous des retours, pour savoir ce qui cloche avec la valeur verte, et procéder à des travaux d’amélioration de performance. Par exemple : l’isolation thermique de vos murs, l’installation d’un nouveau système de chauffage, la pose de vitres à double ou triple vitrage, etc. De plus, vous pouvez bénéficier d’une aide de l’Etat pour cela (éco-PTZ, Crédit d’impôt pour la transition énergétique, etc.).

La valeur verte est donc un nouveau facteur de poids, qui peut vous aider à optimiser vos chances de vendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.