Comment calculer le montant de la taxe foncière pour votre future propriété ?

taxe foncière à Sarzeau

Vos recherches touchent à leur fin : vous avez enfin trouvé la maison qui vous convient, celle qui correspond à vos critères et à votre budget. Mais attendez : prenez juste un instant avant de conclure votre achat de maison, et posez-vous cette question : « Qu’en est-il de la taxe foncière à Sarzeau ? ». Si vous achetez ce bien immobilier, quel sera le montant de ladite taxe ? Comment la calculer ? Pouvez-vous en être exonéré ? Voici toutes les réponses à vos questions.

La taxe foncière à Sarzeau, c’est quoi ?

La taxe foncière sert à financer les collectivités locales. C’est un impôt local appliqué sur les biens immobiliers détenus en propriété. On l’appelle aussi « taxe foncière sur les propriétés bâties ». Cette taxe doit être réglée par les propriétaires de maisons (et aussi d’appartements, de terrains, de dépendances, d’un parking, etc.) au 1er janvier de l’année en cours. Cela vaut aussi bien pour les résidences principales que les résidences secondaires, ainsi que les biens résidentiels en location.

Il existe aussi une taxe foncière sur les propriétés non-bâties, avec abattement de 20 %, ainsi qu’une taxe sur les ordures ménagères, récupérable sur le locataire si vous décidez de louer.

Si vous achetez une maison, vous devrez donc, à l’avenir, régler la taxe foncière relative à ce bien. C’est une autre dépense liée à l’achat, à prévoir sur le moyen et long terme. En fonction du montant de cette taxe, acheter peut être plus ou moins onéreux que prévu.

Si vous ne voulez rien regretter, vous devez donc connaître le montant de la taxe foncière à Sarzeau, et pourquoi pas, le comparer à celui dans les communes environnantes. Surtout si vous envisagez un investissement locatif et vous voulez calculer la rentabilité de votre achat.

Quel est le processus pour calculer la taxe foncière ?

On calcule le montant de la taxe foncière à Sarzeau en suivant trois étapes :

  • D’abord, on estime la valeur locative cadastrale de la maison. En d’autres termes, on estime le montant du loyer théorique si le bien était mis en location. Pour connaître cette valeur, il faut demander au propriétaire de vous montrer son dernier avis de taxation.
  • Ensuite, on ôte de ce montant 50 % de charges fictives (ils sont censés compenser les contraintes financières liées au bien).
  • Enfin, on multiplie l’ensemble par le taux de taxation. Ce taux dépend de ce qu’a décidé la collectivité communale. Il n’est donc pas partout pareil. Ces dernières années, à Sarzeau, le taux communal a été d’environ 22 % (c’est plus que le taux moyen enregistré dans le Morbihan, qui était d’environ 20 %).

Attention, les taux de taxe foncière évoluent au fil des ans. Même en consultant l’avis de taxation du propriétaire pour cette année, il est possible que le taux grimpe l’année suivante, et que vous deviez payer plus cher une fois que vous avez acheté.

Une exonération de cet impôt local est-elle possible ?

En fonction de votre cas, il est possible d’être exonéré partiellement ou entièrement de la taxe foncière à Sarzeau :

  • Si vous choisissez d’acheter une maison neuve, autrement dit : de faire construire. Vous pouvez être totalement exonéré pendant les deux ans suivant l’acquisition.
  • S’il s’avère que vous avez plus de 75 ans, ainsi que des revenus modestes.
  • Si vous êtes titulaire d’une allocation d’invalidité ou de solidarité aux personnes âgées ou aux adultes atteints de handicap.
  • Enfin, si vous propriétaire d’une maison depuis avant 1989, et vous procédez à des travaux d’amélioration énergétique. Vous pouvez être exonéré partiellement ou complètement, mais ce n’est valable que dans les communes ayant choisi de l’appliquer. Cette exonération dure 5 ans.

À présent, vous savez ce qu’est la taxe foncière à Sarzeau, et comment faire vos calculs. Vous devez pouvoir anticiper ce que cette taxe représente dans les frais annexes pour acheter votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.