Vendre à un promoteur : le point sur une belle opportunité

vendre à un promoteur à Arzon

Surprise dans votre projet de vente : un promoteur vous a appelé pour vous faire une offre ! C’est une aubaine : vendre à un promoteur, en effet, peut vous rapporter plus que de vendre à un particulier. A condition de savoir quoi faire d’une telle proposition. Avant de vendre à un promoteur à Arzon, faites donc le point sur la question grâce à cet article !

Pourquoi un promoteur veut-il acheter votre maison ?

Quand on parle de vendre à un promoteur à Arzon, on peut parler d’une personne ou d’une entreprise spécialisée dans la construction. Ce professionnel veut acheter votre propriété, car ce qui l’intéresse, c’est le terrain où elle se trouve. L’idée est de raser le bâtiment pour lancer à la place un chantier immobilier. Quand le chantier sera fini, l’immeuble ou l’ensemble de résidences nouvellement érigés seront vendus.

Le promoteur achète donc votre logement pour faire un investissement. Il compte réaliser une belle plus-value en vendant sa future construction.

Note : si votre logement est situé sur un terrain intéressant, un promoteur peut vous contacter même si vous ne vendez pas. Il cherche à se renseigner si vendre est une possibilité pour vous, à l’avenir.

Vendre à un promoteur à Arzon : les avantages

L’intérêt de vendre à un promoteur à Arzon, c’est que vous pouvez gagner davantage qu’en vendant à un particulier.

Pour commencer, le promoteur vient vers vous après avoir réalisé une estimation de valeur :

  • Il fait une étude de marché, pour évaluer le bénéfice éventuel en revendant la future construction.
  • Il évalue ce qu’on appelle le prix « potentiel constructible ». Cette évaluation est différente d’une estimation traditionnelle. Le promoteur tient compte de critères spécifiques comme la valeur théorique du futur bien, le nombre de logements qu’il pourra bâtir, la qualité de vie dans le quartier, le nombre et la nature des commodités, etc.

Ce n’est qu’après qu’il vous fait une offre d’achat. Son offre est à prendre très au sérieux. D’une part, c’est un professionnel qui a les moyens de ses ambitions. D’autre part, comme il s’agit d’un investissement savamment étudié, il perdra moins de temps en négociations. Vous avez de grandes chances de vendre plus vite qu’à un particulier, et pour plus cher.

Un promoteur peut acheter jusqu’à 25 ou 30 % plus cher qu’un particulier. Et si jamais votre logement s’avère fort demandé, vous pouvez espérer qu’il fasse grimper un peu plus son offre.

Ce qu’il faut savoir avant de vendre votre maison à un promoteur

Si vous comptez vendre à un promoteur à Arzon, c’est une bonne affaire. Mais vous devez comprendre les spécificités d’une telle vente :

  • Il y a en réalité deux prix, versés à deux moments différents. Le premier (« prix immédiat ») correspond à la valeur de votre logement en l’état. Son règlement a lieu lors de la transaction. Vous touchez plus tard le second règlement (prix « potentiel constructible »), uniquement à l’émission du permis de construire. Or, cela peut prendre du temps.
  • Il y a des conditions suspensives spécifiques. Le promoteur achète dans l’espoir de construire plus tard. La vente peut être annulée s’il n’obtient pas son financement ou si le permis de construire lui est refusé (à cause d’une règle d’urbanisme, par exemple).
  • Pour finir, les délais de réalisation de la vente sont rallongés. Au lieu de 4 mois pour une vente « classique », vous pouvez attendre jusqu’à 24 mois entre la signature du compromis de vente et la signature finale. Vous pouvez toutefois prétendre à une indemnité d’immobilisation valant 10 % du prix.

Sur le plan financier, vendre à un promoteur à Arzon est une belle opportunité. Mais êtes-vous prêt à attendre aussi longtemps pour conclure la transaction et toucher l’intégralité du prix de vente ? D’autant que le risque d’une annulation n’est pas écarté. Si une telle vente est envisageable, il est peut-être préférable de vous faire accompagner par un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.