3 astuces pour réduire vos frais de notaire

acheter un bien immobilier à Arzon

Pour acheter un logement, vous ne pouvez pas vous passer de l’intervention d’un notaire. C’est lui qui vérifie la validité des documents, préside à la signature finale et valide officiellement la transaction. Bien sûr, cela implique de régler sa prestation, en l’occurrence, il s’agit de frais de notaire. Au plus haut, ils s’élèvent à 7 ou 8 % du prix de l’acquisition pour un bien ancien. Cela représente une certaine somme, à ajouter à votre budget pour acheter un bien immobilier à Arzon. Mais vous pouvez diminuer le montant de vos frais de notaire de 3 manières.

1. Déduire la valeur des meubles pour réduire ses frais de notaire

C’est une possibilité, si vous décidez d’acheter un bien immobilier à Arzon meublé. Le calcul des frais de notaire se base sur le prix de vente. Il n’y a pas de distinction initiale entre le logement et ce qui se trouve à l’intérieur (meubles, installations et équipements). Toutefois, vous pouvez demander au vendeur de déduire la valeur des meubles du prix de vente du bien. En faisant cela, vous pouvez soustraire la valeur des meubles du montant sur lequel sont calculés les frais de notaire.

Supposons que vous ciblez un appartement à 200 000 €, avec du mobilier. Vous faites estimer la valeur dudit mobilier, et il vaut 23 000 €. En déduisant, les frais de notaire ne sont plus calculés sur 200 000 €, mais sur 177 000 € (200 000 € – 23 000 €). Si les frais de notaire valent 8 % du prix de vente, au lieu de 16 000 €, vous ne payez que 14 000 €.

Important : il y a des éléments qui peuvent être considérés comme « immeubles par destination ». Ça veut dire qu’on ne peut pas les ôter sans altérer le bon fonctionnement du logement (radiateurs reliés à la plomberie, plan de travail de la cuisine, etc.). On ne peut donc pas les déduire.

2. Déduire les honoraires du professionnel qui vous aide à acheter un bien immobilier à Arzon

Peut-être avez-vous choisi d’acheter un bien immobilier à Arzon en signant un mandat de recherche. Dans ce cas, les honoraires d’agence sont à votre charge plutôt qu’à celle du vendeur. Vous avez une autre opportunité de réduire le montant de vos frais de notaire.

Généralement, un bien s’achète au prix « HAI », c’est-à-dire « honoraires d’agence inclus ». Cela veut dire que l’acheteur règle le prix net vendeur (le prix de vente du bien), plus le montant de la commission d’agence. Les frais de notaire se calculent sur le prix de vente, or, ici, vous réglez les honoraires d’agence séparément. Vous réduisez donc le montant sur lequel sont calculés les frais de notaire.

Supposons que vous achetez une maison valant 540 000 €, prix HAI. La commission de l’agence est de 35 000 €. Cela signifie que le prix net vendeur est de 505 000 € (540 000 € – 35 000 €). Si les frais de notaire valent 8 % du prix de vente, ils vous coûtent 40 500 €, au lieu de 43 000 €.

Si, pour acheter un bien immobilier à Arzon, vous devez souscrire un crédit immobilier, soyez averti : la banque simule votre crédit d’après le montant HAI. Si vous séparez les honoraires d’agence, elle se base juste sur le prix net vendeur. Cela veut dire qu’elle vous prête moins d’argent, et que ce manque doit être amorti par un apport personnel.

3. Acheter dans le neuf plutôt que dans l’ancien

Enfin, le plus simple est d’acheter un logement neuf. Ce sont les logements anciens qui requièrent de payer 7 ou 8 % de frais de notaire. Pour un bien neuf, le taux tombe à 2 ou 3 % seulement. La différence vient de l’absence de droits de mutation par rapport à un achat de logement ancien. Oui, ces derniers coûtent tant que cela.

Note : ne croyez pas qu’acheter un logement neuf vous fera forcément payer moins cher en tout. Les prix de vente sont plus élevés, et il faut régler une TVA de 20 %.

Si vous tenez à économiser pour acheter un bien immobilier à Arzon, vous pouvez voir cela avec un agent immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.