5 conseils pour décrocher son crédit immobilier à coup sûr

Dans l’optique de votre achat de logement, vous devez élaborer un plan de financement : c’est ce qui vous permettra de connaître votre budget et les moyens mis en oeuvre pour financer votre acquisition. Et ce plan s’appuiera certainement sur un crédit immobilier. Comment booster vos chances de l’obtenir, et ainsi mener à bien votre projet d’achat immobilier à Sarzeau ? Voici cinq conseils pratiques.

1. Préparez en amont tous les documents nécessaires à votre demande de crédit

Votre achat immobilier à Sarzeau dépend de l’obtention d’un crédit immobilier. Il faut commencer par fournir à la banque tout ce qu’il lui faut comme justificatifs. Elle doit pouvoir étudier en toute transparence votre situation professionnelle et financière.

Rassemblez les documents suivants :

  • Justificatif d’identité ;
  • Justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • Livret de famille ou, si vous achetez en couple, livret de mariage ou attestation de PACS ;
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire ou équivalent ;
  • Vos 2 derniers avis d’imposition ;
  • Des justificatifs de revenu complémentaire, le cas échéant ;
  • Vos 3 derniers relevés de compte courant ;
  • Toutes les pièces rattachées au logement que vous voulez acheter (si vous avez signé un avant-contrat, il doit y figurer aussi).

Votre dossier peut être envoyé à plusieurs établissements bancaires à la fois. Cela multipliera vos chances d’obtenir rapidement un crédit immobilier à Sarzeau.

2. Présentez un bon profil emprunteur

On parle ici de vos habitudes financières, scrutées par la banque. Cela lui permet de décider si vous êtes digne de confiance. Les emplois stables et les bons épargnants ont plus de chance d’obtenir un prêt immobilier, car il faut ensuite pouvoir le rembourser par mensualités. C’est pourquoi il faut fournir vos derniers relevés de compte. Tout a une importance : vos achats récents, vos virements, etc.

Vous voulez convaincre le banquier ? Il faut prendre de bonnes habitudes quelques mois à l’avance, afin que vos finances reflètent un certain sérieux. Évitez les achats compulsifs et les dépenses superflues, et montrez que vous savez économiser, par exemple, en mettant en place un virement automatique vers un compte épargne.

3. Montrez patte blanche pour favoriser votre projet d’achat immobilier à Sarzeau

Avoir un crédit en cours n’est pas forcément un obstacle pour obtenir votre prêt immobilier. Mais cela dépend du type de crédit, car certains sont plus inquiétants que d’autres :

  • Si c’est un crédit auto, c’est assez fréquent, et donc, il n’y a pas de quoi s’inquiéter.
  • En revanche, si vous avez un crédit à la consommation, c’est plus mal vu, et donc plus dur d’obtenir de quoi financer votre achat immobilier à Sarzeau.
  • Enfin, si vous remboursez déjà un premier emprunt immobilier, même si c’est pour investir dans du locatif, la tâche sera rude.

Idéalement, il vaut mieux n’avoir aucun crédit en cours avant votre achat immobilier à Sarzeau.

achat immobilier à Sarzeau

4. Dégagez un apport personnel suffisant

Très souvent, une banque vous accorde un crédit immobilier à condition d’amener une mise de départ. Cette somme est le fameux apport personnel, valant généralement 10 % du prix du bien. Cette somme est censée couvrir surtout les frais liés à l’emprunt. Si vous avez les moyens de mettre davantage (15 ou 20 % d’apport personnel), cela peut plus facilement convaincre la banque, et vous pouvez négocier un meilleur taux d’intérêt.

Il faut aussi souscrire une assurance emprunteur et garantir le bien par le biais d’une hypothèque.

5. Attendez de trouver une certaine stabilité professionnelle

Enfin, il vaut mieux avoir une situation professionnelle stable. Un CDI ou un emploi dans la fonction publique est un plus pour obtenir un crédit immobilier. C’est la garantie de revenus réguliers. Si jamais vous êtes en CDD ou en intérim, mais votre carrière peut passer à la vitesse supérieure dans les prochains mois ou années, peut-être devriez-vous patienter avant de vous lancer dans votre projet d’acquisition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.