Top 13 des questions à se poser avant une vente

vente de maison à Arzon

Si vous êtes sur le point de vous lancer dans la vente d’un premier bien immobilier, une bonne préparation est indispensable. La vente d’un logement est un projet important dans une vie. Pour que votre transaction se déroule dans les meilleures conditions, vous devez connaître les grandes lignes du déroulement d’une vente. Pour vous aider à y voir plus clair, voici un guide pour tout savoir de votre future vente de maison à Arzon, en 13 questions !

1. Comment fixer le prix de vente ?

La mise en vente d’un logement débute avec la fixation d’un prix qui servira de repère aux acheteurs. Pour fixer de prix de vente de maison à Arzon, il faut faire réaliser une estimation par un professionnel (pour plus de précision). Soyez vigilent car un prix trop élevé peut totalement bloquer votre vente, et un prix trop bas vous fera perdre de l’argent.

2. Doit-on faire des travaux avant de mettre le bien en vente ?

La vente de maison à Arzon est la plupart du temps consentie « en l’état ». Vous n’êtes donc ni obligé de réaliser des travaux ni de faire de mise aux normes. Cela dit, les défauts de votre logement peuvent avoir un impact négatif sur votre prix de vente. Lisez l’article sur les travaux rentables ou non pour en savoir plus.

3. Comment calculer le nombre de pièces d’un logement ?

La réponse à cette question peut paraître évidente… Pourtant ce n’est pas le cas. Le décompte des pièces d’un logement est défini par des règles précises comme la superficie minimum. Sachez que seules les pièces principales peuvent être prises en compte (salon, salle à manger et chambre).

4. Que doit contenir le dossier de vente de maison à Arzon ?

Dans le cadre de la vente de maison à Arzon, vous devez fournir un dossier de vente à votre acheteur, contenant certains documents et justificatifs.Parmi ces pièces indispensables, il vous faut : un titre de propriété, le dernier avis de taxe foncière, l’ensemble des diagnostics techniques obligatoires, ainsi que tous les documents relatifs à la copropriété.

5. Ma présence est-elle indispensable lors des visites ?

Si un agent immobilier est en charge de votre vente, il s’occupera également des visites. Votre présence n’est donc pas indispensable. Cependant, il est conseillé de participer aux visites. Cela vous permet de rencontrer les potentiels acquéreurs et d’en savoir plus sur leurs motivations.

6. Dois-je mentionner les travaux réalisés dans le logement ?

Peu importe la nature des travaux que vous avez réalisés sur votre bien immobilier, il est préférable de l’indiquer aux candidats à l’achat. Si les travaux ont nécessité l’obtention d’une autorisation (permis de construire ou autre), vous devrez en fournir une copie à l’acquéreur. C’est également le cas si vous vendez un bien faisant partie d’une copropriété et que vous avez effectué des travaux soumis à autorisation.

vente de maison à Arzon

7. J’ai un dégât des eaux en cours, faut-il qu’il soit réglé avant la conclusion de la vente ?

Tout dépend de l’avancement de la procédure. Si le problème existe quand l’acheteur décide acheter le logement, cela le concerne. Si le dégât survient après la signature de l’avant-contrat, vous devez en informer l’acquéreur et régler le problème au plus vite avec votre assurance. Mais une situation vraiment problématique (dégât des eaux dû à une négligence de votre part, avec des conséquences sur l’ensemble de la tuyauterie) peut annuler votre vente de maison à Arzon si elle n’est pas réglée.

8. Le logement doit-il être totalement vide lors de la signature de l’acte de vente ?

Bien sûr. Le jour de la remise des clés, le logement doit être vide de meuble et d’occupant (s’il s’agit d’une location). Cela dit, si vous vous êtes mis d’accord avec l’acquéreur, vous pouvez laisser une partie de vos meubles, ou vendre le logement avec le locataire en place. L’acheteur peut quand même demander une dernière visite juste avant la signature de l’acte définitif pour s’assurer que cette obligation a été respectée.

9. Qu’est-ce qui différencie la promesse du compromis de vente ?

Les différences entre ces deux documents portent principalement sur le vendeur : la promesse de vente est unilatérale, et engage le vendeur à céder le bien au candidat à l’achat. L’acheteur vous verse une indemnité d’immobilisation, mais n’a pas d’engagement juridique. Le compromis de vente engage les deux parties de façon irrévocable, et s’accompagne du versement d’un acompte (dépôt de garantie) à déduire du prix final. La vente ne peut être annulée que dans certains cas particuliers, par exemple si l’acheteur n’obtient pas son crédit immobilier.

10. Est-ce que je peux acheter en même temps que je vends ?

Une vente de maison à Arzon cache souvent le projet d’une acquisition. Même s’il est plus prudent de vendre avant d’acheter, le prêt-relai est une solution qui vous permet d’acheter et vendre en même temps ou de gérer les deux transactions simultanément. Le point fort est que vous pouvez craquer sur un logement coup de cœur avant même d’avoir trouvé acquéreur. Avec l’obligation, néanmoins, de rembourser le crédit dans les délais impartis.

11. Qu’est-ce que la garantie des vices cachés ?

La garantie des vices cachés protège l’acheteur contre un éventuel problème, concernant le logement vendu, que vous auriez volontairement dissimulé pour conclure votre vente de maison à Arzon. Par exemple, une invasion de termites passée sous silence et découverte par l’acquéreur après-coup. Cette garantie peut vous engager à prendre en charge les frais de réparation, voire même à annuler la vente.

12. Quelle fiscalité pour ma vente immobilière ?

Conclure une vente immobilière implique de payer des droits d’enregistrement inclus dans les frais de notaire. Ces frais sont à la charge de l’acquéreur. Techniquement, vous n’aurez rien à payer après la vente de votre logement. À l’exception de la taxe sur la plus-value s’il ne s’agit pas de votre résidence principale.

13. Est-ce avantageux de vendre en viager ?

Ce type de transaction ne nous vient pas spontanément à l’esprit… Cependant la vente en viager comporte de nombreux avantages : rente mensuelle à vie, poursuite de la jouissance du bien, possibilité de négocier un « bouquet » à vous verser lors de la transaction… Ne vous laissez pas influencer par la mauvaise réputation de ce procédé et lisez notre article sur le sujet pour mieux comprendre la vente en viager.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *