La caution locative, une sécurité supplémentaire pour votre location

location à Sarzeau

Au moment de sélectionner votre locataire, vous avez tout intérêt à choisir judicieusement. Si vous vous trompez de candidat, vous pouvez le regretter tôt ou tard (à cause d’impayés de loyer, de nuisances, etc.). Afin de vous protéger un peu plus, vous pouvez exiger ce que l’on appelle une caution locative. Ce n’est pas une obligation, mais votre location à Sarzeau est un peu plus sécurisée comme ça. Découvrez pourquoi.

La caution locative n’est pas un dépôt de garantie

De temps en temps, il arrive que l’on parle de « caution » en évoquant le dépôt de garantie. Sachez-le, ce n’est pas pareil. La caution fait référence à une personne, alors que le dépôt de garantie fait référence à une certaine somme.

Si vous exigez un dépôt de garantie, vous demandez au locataire de vous verser une certaine somme à la signature du contrat locatif. L’idée est que vous conservez cette somme sans y toucher jusqu’à la fin du bail, SAUF en cas de dégradations. Si votre logement subit des dégâts à cause du locataire, le dépôt de garantie sert à payer les réparations. Mais si rien n’arrive, vous rendez l’intégralité de la somme au locataire à son départ.

Du coup, la caution locative n’a rien à voir. Pour votre location à Sarzeau, exiger une caution locative veut dire que vous voulez qu’une personne, aussi appelée « le garant », se porte caution pour le locataire, pour le cas où il ne pourrait plus assumer ses paiements.

Quand le garant prend le relais

Le garant sert donc de garantie pour votre location à Sarzeau. À la différence que, au lieu de vous protéger contre les dégradations de bien, vous vous protégez contre les impayés. Le garant peut être une personne physique (un proche, un ami) ou morale. Il existe également des dispositifs de caution, publics ou privés, comme la garantie Visale, ou le cautionnement par une entreprise ou une banque.

Dès le que vous apercevez que le locataire ne paie plus, vous sollicitez le garant pour payer à sa place le loyer, les charges locatives et, éventuellement, les intérêts (peut-être même de potentiels travaux).

Privilégiez la caution « solidaire » pour votre location à Sarzeau

Pour votre location à Sarzeau, il y a deux types de caution locative :

  • Caution simple. Le problème ici, c’est la procédure, plutôt longue. Dès que vous constatez que le locataire ne paie plus, vous devez d’abord lui envoyer un commandement de payer via un huissier. Le garant reçoit un double en même temps, mais rien ne l’oblige à payer tant que le locataire n’est pas déclaré insolvable.
  • Caution solidaire. C’est le meilleur moyen de sécuriser votre location. Dès que le locataire ne paie plus, vous pouvez tout de suite solliciter le garant, via une lettre recommandée avec accusé de réception.

location à Sarzeau

Les conditions d’une caution locative

Si vous voulez une caution locative, voici ce qu’il faut savoir :

  • Vous devez absolument rédiger un acte de cautionnement (sur cette page, onglet « Rédaction de l’acte »). Il peut être signé en seing privé ou non.
  • Le garant a le droit de vivre à l’étranger ou d’être de nationalité étrangère.
  • Vous n’avez pas le droit de demander à la fois une caution locative et une assurance contre les impayés de loyers (à moins de louer à un étudiant ou à un apprenti).
  • Le garant n’est engagé que pour la durée du contrat de location. À la fin du bail, il n’a plus d’obligation. Même chose quand le locataire s’en va. Si vous le décidez, l’acte de cautionnement peut spécifier une certaine durée d’engagement.
  • Si c’est une colocation, il y a deux possibilités : chaque locataire dispose de son propre garant, ou un seul locataire s’engage pour tout le monde. Mais dans ce dernier cas, lorsque ce locataire s’en ira, le garant ne sera plus engagé non plus.

Vous savez pourquoi et comment exiger une caution pour votre location à Sarzeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *