7 raisons de s’intéresser à la vente en viager

vendre en viager à Sarzeau

La vente en viager n’a pas toujours bonne presse… Et pourtant, ce type de transaction immobilière peut s’avérer être une bonne opportunité pour obtenir un complément de revenu à un moment de sa vie où les rentrées d’argent ont tendance à manquer. Vous voulez en savoir plus sur les avantages de la vente en viager ? Voici 7 raisons d’envisager l’idée de vendre en viager à Sarzeau !

Qu’est-ce que la vente en viager ?

Pour résumer, vendre en viager à Sarzeau consiste à transférer la propriété d’un bien immobilier à un autre individu. L’acheteur verse ensuite une rente au vendeur jusqu’à la fin de ses jours. Finalement, le prix réel du logement correspond à l’ensemble des sommes versées par l’acheteur.

Il existe deux types de vente en viager :

  • Le viager sur une seule tête : l’acquéreur verse une rente jusqu’au décès du vendeur.
  • Le viager sur plusieurs têtes : l’acquéreur verse une rente jusqu’au décès du dernier occupant du logement.

Il est important de préciser que seuls les propriétaires en bonne santé peuvent vendre un bien immobilier de cette façon.

La mauvaise réputation de la vente en viager vient du procédé utilisé, car ce contrat de vente repose sur la longévité du crédirentier (le vendeur). En effet le débirentier (l’acquéreur) spécule sur la durée de vie du vendeur… C’est en fait un placement d’épargne très particulier. On le considère généralement avantageux pour l’acquéreur, mais il faut savoir que le viager est également très attractif pour le vendeur. Nous allons voir pourquoi.

vendre en viager à Sarzeau

7 raisons de réfléchir à l’idée de vendre en viager à Sarzeau

Vendre en viager à Sarzeau peut être très profitable pour le vendeur par rapport à une vente immobilière standard. En voici les 7 raisons principales :

  1. Vous profitez d’une rente assurée. Dans un premier temps, l’acheteur verse ce que l’on appelle le bouquet, puis une rente mensuelle. Vendre en viager à Sarzeau vous permet de percevoir un revenu complémentaire. N’oubliez pas d’ajouter la clause stipulant que la rente augment proportionnellement au coût de la vie.
  2. Vous pouvez rester dans votre logement. Pour cela, le contrat doit mentionner le droit d’usage et d’habitation comme dans la majorité des cas. Ainsi vous conservez l’usufruit du logement même si c’est une résidence secondaire. Pour quitter les lieux, il faut ajouter une clause d’abandon de jouissance dans le contrat. La rente peut être revalorisée jusqu’à 40 %.
  3. Vous percevez des rentes régulières et faciles à gérer. Lors d’une vente immobilière classique, vous percevez un capital qui n’est pas toujours évident de gérer. En revanche, la vente en viager vous permet de toucher une rente et de profiter de la vie sans avoir à craindre de faire un mauvais placement.
  4. Votre acheteur paie la taxe foncière. Votre acheteur est désormais le nouveau propriétaire, c’est donc lui qui doit s’acquitter de la taxe foncière et de payer les gros travaux de rénovation et de réparation.
  5. Le dernier occupant touche tout ou partie de la rente. Si le contrat le prévoir, le conjoint survivant continue à toucher la rentre versée par l’acquéreur, en partie ou dans sa totalité.
  6. La vente en viager est une transaction fiable. Si l’acquéreur cesse de verser la rente, la vente est annulée et vous ne devez pas rembourser les sommes versées.
  7. Vous êtes partiellement exonéré d’impôts. Selon l’âge du vendeur, ce dernier peut bénéficier d’une exonération sur la rente viagère, jusqu’à 70 % d’abattement après 70 ans.

Vendre en viager à Sarzeau un bien qui n’est pas une résidence principale ne vous permet pas de profiter de l’exonération sur la plus-value, sauf si vous être propriétaire du bien depuis plus de 30 ans.

Après avoir lu cet article, êtes-vous prêt à vendre en viager à Sarzeau ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.