5 étapes essentielles pour vendre votre terrain

vendre un terrain à Arzon

Vendre un terrain, ce n’est pas bien différent de céder une maison ou un appartement. Dans les deux cas, il s’agit de mettre votre propriété en valeur, d’estimer sa valeur commerciale, d’optimiser la visibilité de votre annonce immobilière et de gérer l’ensemble des documents administratifs. Mais il existe tout de même d’importantes différences, comme le fait de devoir réaliser une étude de faisabilité afin de déterminer si votre terrain est prêt à accueillir un bâti et dans quelles conditions il peut être vendu. Afin de vous guider au mieux dans votre projet de vente, nous avons listé les 5 étapes qui vous mèneront à vendre un terrain à Arzon !

1. L’étude de faisabilité, préalable indispensable pour vendre un terrain à Arzon

Avant toute chose, vous devez vous rendre à la mairie de votre commune afin de consulter le plan local d’urbanisme ou le plan d’occupation des sols (selon les cas). Il s’agit d’un document permettant d’évaluer la faisabilité de votre projet. Pouvez-vous céder votre terrain ou une partie de celui-ci ? Votre terrain est-il constructible ou non ? Quelle surface minimale doit avoir votre terrain pour pouvoir accueillir une construction ? Vous y trouverez toutes les réponses à vos questions. Profitez-en pour vérifier si votre parcelle est bien raccordée aux réseaux d’eau et d’électricité.

Si vous vendez une partie de votre terrain, vous devez demander l’intervention d’un géomètre-expert. Celui-ci intervient pour borner le périmètre des différents lots. Le coût du bornage relève de la responsabilité du vendeur et peut varier entre 2 000 € et 7000 €, en fonction de la surface du terrain et de la complexité de l’opération. Les tarifs des géomètres sont libres. Même si vous choisissez de vendre un terrain à Arzon entier, il est fort possible que vous ayez besoin du géomètre si votre parcelle n’a jamais été bornée.

2. L’estimation de la valeur du terrain

Pour vendre un terrain à Arzon comme pour vendre un logement, il faut fixer un prix. Ce prix découle d’une estimation en bonne et due forme, confiée soit à un agent immobilier, soit à un notaire, soit à un expert foncier.

L’évaluation porte sur les critères objectifs du terrain (superficie, qualité et nature du sous-sol, inclinaison, accès à la voie publique, raccordements….), ainsi que sur l’emplacement. Des critères subjectifs peuvent jouer (une belle exposition), mais c’est plus rare que dans le cas d’un logement. Sachez que cette estimation est bien plus difficile à réaliser pour que pour une habitation, notamment parce qu’il s’agit aussi de vérifier la nature du sous-sol du terrain pour juger de sa constructibilité. Il est donc indispensable de confier cette tâche à un expert en la matière, ne serait-ce que pour répondre aux questions des acheteurs potentiels par la suite.

vendre un terrain à Arzon

3. La mise en place de l’annonce de vente

Pour vendre un terrain à Arzon, vous pouvez (et devez) diffuser votre annonce immobilière sur divers supports : portails web dédiés aux annonces, journaux locaux, affichage dans les espaces publics et chez les commerçants locaux, etc. Vous pouvez aussi compter sur le bouche à oreille. Enfin, vous avez la possibilité de confier votre projet à une agence immobilière, dès lors que celle-ci a les compétences pour s’occuper d’une transaction concernant un terrain. C’est mathématique : une plus grande visibilité vous apportera un plus grand nombre de candidats à l’achat.

4. Les documents à réunir

Dans la mesure où il est plus facile de vendre un terrain à Arzon lorsqu’il est constructible, vous devez pouvoir en prouver le statut juridique à vos acheteurs. Dans ce but, il est préférable de faire établir des documents en mairie démontrant que votre parcelle est susceptible d’accueillir une construction, cela pouvant avoir un impact très important sur sa valeur, donc sur son prix de vente.

En outre, vous devez constituer un dossier de vente réunissant le titre de propriété, le plan de la parcelle, le procès-verbal de bornage et les diagnostics techniques obligatoires (état des risques naturels et technologiques, diagnostic termites, etc.).

vendre un terrain à Arzon

5. La conclusion de la transaction

Les étapes qui concluent la transaction ne sont pas bien différentes de celles qui concernent une transaction classique. Vous allez :

  • Signer un compromis de vente. Ce document comprend les informations relatives au permis de construire, permet d’établir la hauteur maximale de la future maison ou du futur immeuble, et donne également des indications au sujet des éventuelles séparations qu’il sera possible de poser entre ce terrain et ceux des voisins.
  • Signer un acte définitif de vente. Celui-ci n’est possible que si l’acheteur obtient son permis de construire dans l’intervalle.

Le délai qui sépare les deux signatures, quand il s’agit de vendre un terrain à Arzon, peut s’étendre jusqu’à 6 mois.

Vous savez désormais comment vendre un terrain à Arzon. Avant de vous lancer, profitez-en pour étudier les différentes facettes de la transaction, par exemple en prenant connaissance des règles de fiscalité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *