Quelle est la bonne méthode pour compter les pièces de votre logement en vente ?

nombre de pièces du logement à Arzon

De combien de pièces se compose votre maison ou appartement ? Savez-vous comment procéder au calcul du nombre de pièces d’un logement à Arzon ? Cette question est très importante, notamment si vous avez prévu de vendre votre logement, car vous devez mentionner cette information dans votre annonce immobilière. Voici un rappel des règles de calcul pour ne pas commettre d’erreur lors du décompte !

Le nombre de pièces du logement à Arzon : une indication indispensable

Dans le cadre de votre projet de vente immobilière, vous allez commencer par rédiger une annonce immobilière dans laquelle les informations essentielles devront figurer : surface habitable, prix, situation géographique et nombre de pièces du logement à Arzon. 

La représentation du nombre de pièces principales est basé sur deux classifications : la fonction (F) ou le type (T), auxquelles il faut ajouter le nombre des pièces principales du logement. On parle d’un F2 ou d’un T2, par exemple. Les deux classifications se valent. Cette information est importante car elle permet au candidat à l’achat de connaître le nombre de pièces d’un seul coup d’œil.

Évitez à tout prix de ne pas être exact sur ce point. Un acheteur potentiel qui vient voir un T4 ne sera pas très enthousiaste lorsqu’il découvrira que vous avez décompté, en plus du séjour et de la chambre, la cuisine et la salle de bain, alors qu’il s’attendait à trouver trois chambres.

Comment faire le décompte des pièces principales du logement ?

Pour faire ce calcul des pièces principales du logement, il faut savoir exactement ce que l’on doit compter. Pour ne pas faire d’erreur, voici ce que vous devez avoir en tête.

On ne compte que les pièces dites « principales »

Quand on parle du nombre de pièces du logement à Arzon, on parle en réalité des pièces principales : le séjour et les chambres. Bien que les autres pièces soient importantes, on ne les prend pas en compte dans le calcul. C’est le cas pour les pièces d’eau (cuisine et salle de bain) et de service (entrée, couloir, WC, dressing, cellier, cave, etc.).

En résumé, si vous évoquez un T2 ou F2 dans votre annonce, cela signifie que votre bien se compose d’un séjour et d’une chambre.

Quelle est la superficie minimale d’une pièce principale ?

Pour être considérée comme une pièce à vivre, la pièce doit mesurer plus de 9 m2. En dessous de cette surface, elle ne sera pas intégrée au calcul du nombre de pièces du logement à Arzon. Une chambre de 7 ou 8 m2 est donc trop petite pour être signalée comme une pièce principale dans votre annonce. Vous pouvez cependant la présenter comme un espace de rangement ou un bureau.

Comment calculer les pièces « particulières » ?

Certaines pièces sont plus difficiles à qualifier, donc à intégrer au calcul. C’est le cas pour :

  • Les pièces aveugles qui ne disposent d’aucune fenêtre. Une pièce aveugle peut être considérée comme principale, et donc apparaître dans votre décompte. Mais pensez à préciser qu’elle n’a pas d’ouverture.
  • Les mezzanines. Un simple espace au-dessus de la chambre, à peine suffisant pour mettre un lit, ne pourra pas servir de pièce principale. Si cette mezzanine est suffisamment grande (et haute), vous pourrez l’ajouter au nombre des pièces principales.
  • Les pièces en enfilade. Dans certains biens anciens se trouvent des pièces communicantes, auxquelles on n’accède qu’en passant par d’autres pièces. Par exemple, une chambre installée après une autre chambre, sans autre accès. Ces pièces peuvent entrer dans votre décompte mais il faut indiquer leur particularité dans l’annonce.
  • Les vérandas et loggias. La règle est identique pour les loggias (appartements) et les vérandas (maisons) : si la pièce dispose d’une température correcte, elle peut être comptabilisée comme « principale ». Il faut donc qu’il n’y fasse ni trop froid, ni trop chaud, quelle que soit la saison.

Le décompte des pièces d’un studio

Un studio ne comporte qu’une seule pièce. Cela dit, le studio se différencie du T1 ou F1 par la cuisine. En effet, si la cuisine est ouverte sur la pièce à vivre, on parle de studio. Si la cuisine est une pièce à part, on parle alors de T1 ou de F1.

nombre de pièces du logement à Arzon

Les logements atypiques

Les règles de calcul du nombre de pièces du logement à Arzon sont les mêmes quel que soit le logement (atypique ou non). Les duplex et souplex sont composés d’un certain nombre de pièces, comme dans n’importe quel autre appartement : il faudra donc compter les pièces principales uniquement. Dans le cas d’un loft, tous les espaces sont ouverts et il n’y pas beaucoup de cloisons. Il faudra bien préciser dans votre annonce qu’il s’agit d’un logement de type loft.

Maintenant que vous savez compter les pièces, découvrez les avantages du home staging pour les mettre en valeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *