Le guide complet pour louer un logement à un étudiant

louer à un étudiant à Sarzeau

C’est décidé, vous allez mettre votre logement en location. Petite particularité : votre locataire sera un étudiant, un profil plutôt avantageux. Même si ce type de location est très similaire à une location classique, louer à un étudiant à Sarzeau revêt quelques petites spécificités à connaître. On vous explique tout !

Louer à un étudiant à Sarzeau : quelques particularités

Vous envisagez de louer à un étudiant à Sarzeau ? Bonne idée, car opter pour la location étudiante est l’assurance d’avoir un locataire le temps d’une année scolaire. De plus, les locataires étudiants ont dans la plupart des cas un garant (parents, proches ou dispositif de cautionnement par l’État). Parmi les avantages de la location étudiante, vous n’aurez que quelques mois d’attente (la fin du bail) si vous souhaitez mettre votre logement à la vente.

La location étudiante a aussi quelques spécificités, notamment concernant le bail de location :

  • Qui est signé pour 9 mois, soit la durée de l’année universitaire. Il est possible de faire un bail pour 12 mois.
  • Qui concerne un logement meublé. Cela suppose la présence d’au moins un couchage, une table, des rangements, des luminaires et un coin cuisine complet, avec appareils électroménagers et vaisselle.

La suite du contrat est la même que lors d’une location classique pour une longue durée. Vous devrez procéder à un état des lieux d’entrée et faire réaliser différents diagnostics techniques.

La possibilité d’opter pour la chambre chez l’habitant ou la colocation

Louer à un étudiant à Sarzeau vous donne la possibilité de choisir des modes de locations moins classiques.

Vous pouvez par exemple louer une chambre vacante de votre logement. La chambre chez l’habitant est une option intéressante compte tenu de la courte durée du bail locatif. Ce type de location vous engage à fournir une chambre meublée d’un lit d’un bureau et de rangements. Le locataire doit également avoir accès aux espaces communs comme la salle de bain, la cuisine et le salon.

Si le logement que vous louez est assez grand, vous pouvez proposer la colocation. Dans ce cas, vous avez la possibilité d’établir un seul contrat ou un contrat par occupant. De votre côté, pensez à souscrire une assurance habitation dont vous répercutez les frais. Concernant le paiement du loyer, ajoutez une clause de solidarité et d’indivisibilité au bail locataire. Cette clause engage les deux locataires au bon paiement du loyer.

louer à un étudiant à Sarzeau

Le dossier de candidature des potentiels occupants

Pour sélectionner votre futur locataire étudiant, vous pouvez demander certains documents. Pour rester dans la légalité, vous pouvez demander les pièces suivantes :

  • Une copie de la pièce d’identité (ou de la carte de séjour) ;
  • Une copie de la carte d’étudiant, un certificat de scolarité ou un justificatif de l’inscription à l’université ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Une copie de la dernière taxe foncière du dernier logement occupé ;
  • Les dernières quittances de loyer si l’étudiant a déjà été locataire ;
  • Les informations sur le garant (un justificatif de domicile et les 3 dernières fiches de paie).

Vous n’avez en revanche pas le droit de demander des documents comme la copie de la carte vitale, un extrait de casier judiciaire, ou encore des relevés de comptes bancaires. Vous risquez une amende de 3 000 euros.

Dans le cadre de votre location étudiante, vous vous demandez le versement d’un dépôt de garantie, ou le versement de plusieurs loyers d’avance. Sachez que les versements d’argent ne peuvent débuter qu’à partir de la signature du contrat de location.

Les obligations et les droits du locataire étudiant

Dès lors que votre locataire étudiant occupe votre logement, il a les mêmes devoirs que n’importe quel locataire :

  • Il doit payer son loyer et ses charges chaque mois ;
  • Il doit faire bon usage du logement mis à disposition ;
  • Il gère les travaux d’entretien courants et les petites réparations locatives ;
  • Il doit respecter le voisinage et les équipements ;
  • Il doit souscrire une assurance habitation minimale, afin d’être couvert contre les risques locatifs.

Mais le locataire dispose aussi de droits :

  • Il peut jouir d’un logement décent, en bon état, qu’il peut aménager comme bon lui semble ;
  • Il signe un bail de location ;
  • Il peut recevoir des quittances en échange du versement des loyers ;
  • Il peut entreprendre des travaux plus importants à condition que le propriétaire donne son accord par écrit ;
  • Il est le seul à jouir du logement ;
  • Il peut sous-louer le logement, si le propriétaire lui donne son accord.

Le sujet de la location vous intéresse ? Lisez l’article sur les obligations du locataire et du bailleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *