Acheter en copropriété : le guide pratique

achat en copropriété à Sarzeau

Vous avez un projet d’achat d’appartement ? Il y a de fortes chances que cet achat vous fasse intégrer une copropriété au sein d’un immeuble. En devenant copropriétaire, vous acceptez un mode de fonctionnement et participez à la vie de l’immeuble ainsi qu’aux frais de fonctionnement. Voici tout ce que vous devez savoir à propos de votre futur achat en copropriété à Sarzeau.

Achat en copropriété à Sarzeau : devenez propriétaire… deux fois !

En achetant un appartement en copropriété, vous accédez doublement à la propriété. En effet, vous devenez propriétaire d’un appartement dont vous seul profitez, et d’un bâtiment avec ses biens et services dont vous partagez la propriété avec tous les autres copropriétaires. Le statut de copropriétaire est régi par la loi du 10 juillet 1965.

Contrairement à l’achat d’une maison, faire un achat en copropriété à Sarzeau vous partagez la propriété avec des copropriétaires avec qui vous devrez prendre des décisions communes.

Votre achat d’appartement vous engage à accepter le fonctionnement de la copropriété avec les avantages et inconvénients que cela implique. Vous devrez entre autres participer aux coûts des travaux des parties communes de l’immeuble et vous impliquer dans la vie en communauté.

Le syndic et son rôle administratif

Le syndic est une entité chargée de représenter la copropriété et d’administrer les parties communes de l’immeuble. L’ensemble des copropriétaires qui forment le syndic est responsable de la bonne gestion de l’immeuble et du respect des décisions votées en assemblée générale. Le syndic veille également au respect du règlement. Si des travaux sont prévus dans les parties communes de l’immeuble, le syndic agit comme un intermédiaire et échange avec les fournisseurs ou les prestataires. La bonne tenue et la mise à jour du carnet d’entretien de l’immeuble est également à la charge du syndic.

Que vote le syndic lors des assemblées générales ?

  • Le budget prévisionnel de l’année,
  • Les travaux à réaliser dans l’immeuble,
  • Les modifications à apporter au règlement,
  • L’élection du conseil syndical.

Si vous envisagez sérieusement de faire un achat en copropriété à Sarzeau, vous ferez automatiquement partie du syndic au même titre que tous les autres copropriétaires. Vous voulez en savoir plus sur le rôle du syndic, cliquez sur cette page.

achat en copropriété à Sarzeau

Les copropriétaires partagent tous les frais liés aux parties communes

L’achat en copropriété à Sarzeau permet à tous les copropriétaires de partager l’ensemble des frais concernant la gestion de l’immeuble. Chaque copropriétaire est tenu de participer à la vie quotidienne (veiller à la propreté des parties communes, s’assurer que les installations fonctionnent et soient en bon état, etc.).

Mais ce partage des frais vous engage également à participer à des frais qui ne vous concernent pas. En effet, si vous ne profitez pas de certains équipements, vous devez quand même mettre la main au porte-monnaie pour l’entretien. Sachez que si votre logement se trouve au rez-de-chaussée, vous ne devez pas payer les charges liées à l’ascenseur.

Concernant les « parties communes à usage privatif », il faut savoir qu’une terrasse ou terrain intégré(e) à l’immeuble peut être considéré comme partie commune alors que seul le propriétaire de l’appartement adossé peut en profiter. Si cette partie nécessite des travaux, tous les copropriétaires devront y participer financièrement.

La prise de décisions communes

Dans le cadre de votre achat en copropriété à Sarzeau, sachez que vous n’aurez pas nécessairement le contrôle sur tous les événements. En effet, chaque décision est soumise au vote lors des assemblées générales et c’est la majorité qui l’emporte. Si vous êtes opposé à certains travaux mais que la majorité vote pour la réalisation de ces travaux, vous devrez quand même participer aux frais.

Lisez attentivement le règlement de copropriété

Avant de vous lancer les yeux fermés dans un achat en copropriété, lisez le règlement de la copropriété. Ce document indique de nombreuses informations essentielles comme les règles de la vie de l’immeuble, les obligations et les droits des copropriétaires, la division des parties privatives et communes, avec les conditions d’utilisation afférentes.

Afin d’établir un plan de financement complet et précis, prenez en compte les charges liées à la copropriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *